AVIS

Aggravation sous Médiator

Les dossiers indemnisés par le dispositif Médiator font l’objet d’une transaction qui met fin au processus (que ce soit avec les Laboratoires Servier ou avec l’Oniam).

Toutefois, les dossiers peuvent faire l’objet d’un nouvel examen en présence d’une aggravation de l’état de santé.

Si le collège d’experts estime que les nouveaux préjudices sont en lien avec la prise du Médiator, une nouvelle indemnisation est alors possible.

Cette hypothèse est transposable aux situations dans lesquelles la victime vient malheureusement à décéder.

Si le décès est la conséquence des pathologies résultant de la prise du médicament, les héritiers peuvent nous saisir pour que l’on dépose un dossier en « aggravation ».

 

L’ANSM alerte sur des effets secondaires graves du 5-FU en cancérologie Lire l’article

Membre fondateur de l’UNAASS « France Asoos Santé »
Nous sommes depuis hier membre du bureau de l’URAASS Pays de la loire.
Notre Présidente a été élue « Trésorière »

Bienvenu sur le site de la C.A.D.U.S

Conseil Aide & Défense des Usagers de la Santé

 

Si vous arrivez sur ce site ce n’est pas un hasard

Nous pouvons vous aider, vous conseiller

 

L’Accident Médical :

Les Usagers de la Santé sont les malades, les familles, les proches, l’entourage, les utilisateurs potentiels ou avérés du système de santé

Vous êtes victime d’une erreur médicale,

d’une infection nosocomiale,

d’un aléa thérapeutique, d’une sur irradiation,

d’un problème d’anesthésie,

d’une erreur de diagnostique,

Vous êtes victime d’une Hépatite C,

Vous êtes victime de complicationssuite à une vaccination obligatoire contre l’hépatite B,

Vous êtes victime de complications suite à la prise de médicaments, (Isoméride Médiator Dépakine de la pilule ect)

ou tout autres préjudices

 

Ayant pour conséquences des préjudices corporels (accident de la vie, accident du travail, ect…)

Quels sont vos droits et vos obligations ?

 

Osez demander réparation